Quinta da Teixeira, Teixeira Velha ou des Tecedeiras

La propriété Quinta da Teixeira, Teixeira Velha ou des Tecedeiras est située sur la côte sud du Douro à 5 milles en amont de la ville du Pinhão, si on utilise le fleuve comme voie de communication.

Quinta da Teixeira ou Teixeira Velha, c’était le nom sous lequel la propriété était connue jusqu’à la fin du XXº siècle, à partir duquel pour des raisons commerciales le nom Quinta das Tecedeiras a été adopté.

Quinta das Tecedeiras

Origines de la Quinta da Teixeira, Teixeira Velha ou Tecedeiras

Dans le passé, lorsque la propriété appartenait au comté de S. Pedro das Águias et qu’elle était habitée par des religieuses et des moines, ces derniers pratiquaient la culture du lin et l’élevage du ver à soie, qui étaient alors les produits transformés dans la propriété. Les religieuses tissaient le lin et vendaient leur production. Comme la propriété était sous la domination de la compagnie de JÉSUS, elle servait aussi de sanctuaire et de refuge à des persécutés politiques et de délit commun, qui vivaient là et payaient leur protection de leur travail.

Les références aux productions vinicoles se perdent dans le passé, mais la propriété apparaît dans des éditions très anciennes de registres de vendanges des compagnies auxquelles elle vendait ses vins.

Avant la construction du barrage de la ville de Régua, la propriété possédait sur sa côte une « pesqueira », datée de 1720, localisée sur la côte nord du fleuve, face au pont de Roncão. « Pesqueira » était un mur en schiste qui entrait dans le fleuve et servait d’embarcadère aux bateaux qui venaient chercher les fûts de vin cuit – ou encore Porto.Ces bateaux sont connus sous le nom de « Rabelos ». Cette « pesqueira » est mentionnée sur diverses cartes anciennes.

À la fin du XIXº siècle, avec la mort des vignes provoquée par le phylloxéra, la propriété a subsisté grâce à la production d’huile et de fruits. Avec la réapparition des vignobles du Douro, il y a eu une récupération de quelques terrains de vigne et la plantation de nouvelles vignes. D’autres terres sont restées abandonnées (ce sont les « murtórios »), certaines vignes ont été substituées par la culture de l’olivier.

De nos jours, en visitant la propriété, il est possible de distinguer clairement la symbiose entre les vignobles anciens et les nouveaux, ainsi que la différenciation bien accentuée entre la localisation de ses principales cultures : la vigne et l’olivier.

Quinta das Tecedeiras

Actuellement, avec le développement du secteur des vins ainsi que le travail réalisé en collaboration avec les opérateurs touristiques pour la création d’activités ludiques dans la région, il existe une grande nécessité de continuer à restaurer les maisons en ruines dans la propriété pour élargir notre offre, ainsi que les infrastructures (surtout les chemins et voie d’accès, mais aussi les murs en schiste et l’embarcadère), afin de pouvoir répondre aux sollicitations qui nous sont faites régulièrement. Nous avons également en projet la construction d’une piscine et de sa respective zone de loisirs.

Voulez-vous en savoir plus sur notre maison? Visitez notre galerie de photos ou voyez comment arriver chez nous.

Reserves